Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. La grande majorité des comptes de clients de détail perdent de l'argent lorsqu'ils font le trading des CFDs Vous devez vous demander si vous comprenez comment fonctionnent les CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre tout votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 81% des comptes d'investisseurs de particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez comment fonctionnent les CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre tout votre argent.

Les dividendes

Les dividendes

Un dividende est une façon pour une entreprise de rémunérer ses actionnaires en leur distribuant un pourcentage de son bénéfice net. Le montant du dividende est décidé par le conseil d’administration et peut être émis à titre de paiement en espèces, d’actions ou sous forme d’autres actifs.

Le plus souvent, le dividende est déterminé en termes de « monnaie par action » Cela signifie que chaque actionnaire reçoit un dividende pour ses actions. Par exemple :

Si vous possédez 1 000 actions et le dividende annoncé est de 3 $ par action, vous recevrez 3 000 $.

Une autre façon courante d’offrir un dividende est en termes de pourcentage du prix de marché actuel, également appelé « rendement ». Par exemple :

Si vous possédez 1 000 actions, que le prix de marché actuel est de 100 $ et que le dividende annoncé est de 2 % cela signifie que vous recevrez 2 $ pour chaque action que vous possédez, soit un total de 2 000 $.

On peut aussi verser un dividende en actions (la société ne donne pas d’argent comptant, mais des actions), en biens, en acompte, etc.
Lorsqu’un dividende est payé, la valeur de la société est immédiatement affectée pour la simple raison que l’argent qui sort de la caisse de l’entreprise sous forme de dividende ne lui appartient plus, le cours de l’action baisse donc en fonction du dividende payé.

La variation du cours de l’action se fait à la date ex- dividende.

Par conséquent, Fortrade doit créditer ou débiter les clients qui détiennent les actions donnant droit au versement d’un dividende à la date ex-dividende. Ainsi, Fortrade peut couvrir les dividendes versés et s’assurer que tous les clients actionnaires perçoivent le dividende et qu’ils ne soient pas affectés par les « fausses » baisses du cours de l’action.

* Le terme « fausses » se réfère aux mouvements du prix de marché qui ne résulte pas des conditions de marché réelles, mais de conditions artificielles (telles que le paiement de dividendes).

Tout client qui possède une action donnant droit à un dividende dans une position courte à la date ex-dividende sera débité d’un montant égal à la taille du dividende.
Par exemple :Si vous possédez 1 000 actions dans une position courte à un prix d’ouverture de 110 $ alors que le prix de marché actuel est de 100 $ et que le dividende payé est égal à 2 $ par action → Le cours de l’action baissera de 2 $ à la date ex-dividende ; vous gagnerez donc plus d’argent sur votre position courte en raison de la « fausse » fluctuation du cours de l’action. Ainsi, Fortrade devra prélever le montant exact (sans frais supplémentaires ni commission) sur votre commission.



P&L avant la date ex-dividende → 1 000 * (110 – 100) = 10 000 $
< Nombre d’actions * (prix d’ouverture – prix de marché avant le paiement du dividende)>

P&L après la date ex-dividende (en supposant qu’il n’y ait pas eu d’autres effets réels du marché sur le cours de l’action) → 1 000 * (110 – 98) = 12 000 $
<Nombre d’actions * (prix d’ouverture – prix de marché actuel)>

Frais de dividendes → 1 000 * 2 $= 2 000 $
<Nombre d’actions * dividende payé par action)>

Calcul final du P&L 1 000 (110 – 98) – 2 000 = 10 000 $
<Nombre d’actions * (prix d’ouverture – prix de marché actuel) – Montant du dividende>

 

Tout client qui possède une action donnant droit à un dividende dans une position longue à la date ex-dividende sera crédité d’un montant égal à la taille du dividende.
Par exemple :Si vous possédez 1 000 actions dans une position longue à un prix d’ouverture de 90 $ alors que le prix de marché actuel est de 100 $ et que le dividende payé est égal à 2 $ par action → Le cours de l’action baissera de 2 $ à la date ex-dividende, ce qui signifie que vous perdrez de l’argent sur votre position longue en raison de la « fausse » fluctuation du cours de l’action. Ainsi, Fortrade devra vous créditer le montant exact (sans frais supplémentaires ni commission) sur votre commission.



P&L avant la date ex-dividende → 1 000 * (100 – 90) = 10 000 $
<Nombre d’actions * (prix de marché avant le paiement du dividende – prix d’ouverture)>

P&L après la date ex-dividende (en supposant qu’il n’y ait pas eu d’autres effets réels du marché sur le cours de l’action) → 1 000 * (98 – 90) = 8 000 $
<Nombre d’actions * (prix de marché actuel – prix d’ouverture)>Crédit de dividendes → 1 000 * 2 $= 2 000 $
<Nombre d’actions * dividende payé par action)>

Calcul final du P&L → 1 000 (98 – 90) + 2 000 = 10 000 $
<Nombre d’actions * (prix de marché actuel – prix d’ouverture) + Montant du dividende>

** Tous les débits/crédits de dividendes apparaîtront dans la colonne « commissions » de la position.

- L -
Inscrire gratuitement maintenant
Créez un compte démo, pratiquez sans risque avec de l'argent virtuel.